• Hydrologie fluviale

    • Genre : Patrimoine,
    • Publié en 2007,
    • 262 pages,
    • 35 €,
    • Editions : Editions Ellipses,
    • ISBN : 978-2-7298-3226-1
    Que l'eau disparaisse de la surface terrestre et toute existence s'éteindrait : l'eau, c'est la vie ... Les fleuves, quant à eux, ont joué un rôle historique : voies de communications et d'échanges, ils ont attiré les hommes et bien des métropoles leur sont assujetties. Toutefois, la médiatisation des graves inondations récentes a rappelé un risque que les basses eaux du milieu du XXe siècle avaient fait oublier.

    Ainsi l'eau conditionne la vie des hommes. Pourtant, que savons-nous vraiment sur l'eau ? Quelles sont nos ressources. Que nous apprend l'analyse des débits fluviaux ? Qu'en est-il des crues et des étiages ? Quelle influence l'activité humaine exerce-t-elle sur les fleuves ?...

    C'est toute l'aventure de l'eau que l'auteur nous invite à partager ici. Il aborde en premier lieu le problème des ressources dont l'apparence inépuisable n'est qu'illusoire : en effet, le cycle de l'eau comporte des précipitations (pluie ou neige) et des réserves (souterraines ou glaciaires) à l'ACTIF, et une évaporation, un écoulement et une reconstitution des réserves au PASSIF. Or, c'est à ce que notre vie est suspendue, le mode de transfert des océans vers les continents étant fondamental.

    L'auteur s'intéresse ensuite aux précipitations en nous montrant que les terres émergées ne sont pas arrosées équitablement. Grâce à ces bilans, il met en évidence la répartition saisonnière des hautes et basses eaux qui accidentent les variations saisonnières de l'écoulement. Il s'attarde à analyser les régimes fluviaux ; il nous explique comment le bassin-versant et son réseau hydrographique conservent la mémoire des écoulements. De la France aux Etats-Unis, de l'Alaska à Hawaï, nous découvrons les variations des crues et des étiages. Nous comprenons aussi comment les fluctuations du climat peuvent influer sur le cycle de l'eau. L'auteur, par la décomposition des hydrogrammes, décrit le mécanisme des inondations. Enfin, nous prenons conscience des retombées entraînées par nos diverses interventions : si les plans d'eau artificiels parviennent à régulariser les cours d'eau et à produire de l'énergie, barrages et irrigations peuvent aussi perturber dangereusement les hydrosystèmes.

    Giret