• Église Saint-Antoine et galerie Antonine à Loches

    • Genre : Patrimoine,
    • Publié en 2012,
    • 64 pages,
    • 2,90 €,
    • Editions : PBCO Editions,
    • ISBN : 978-2-35042-030-1
    Rien n'est plus étonnant que l'histoire de l'église Saint-Antoine.

    Elle est construite à partir des vestiges du couvent des Ursulines détruit en grande partie lors de la Révolution. L'ancien réfectoire, utilisé comme écurie de la gendarmerie, devient alors la future église Saint-Antoine. Tout est à faire : reprise intégrale d'un bâtiment du XVIIe siècle, adjonctions des chapelles du Sacré-Cœur et de la Vierge, clocher et enfin aile extérieure. Pour son aménagement et sa décoration, on utilise des matériaux et des œuvres d'art provenant des destructions révolutionnaires.

    Avec le temps hélas, elle fait l'objet de tous les outrages. En ce début du XXIe siècle, son aspect est déplorable. Aussi sa restauration complète est-elle décidée par la municipalité et, en deux ans, celle qui n'était qu'une église sans aucun caractère, a retrouvé une élégante beauté. En ses murs sont exposées nombre d’œuvres d'art qui en font un lieu de culte autant qu'une galerie d'art. La galerie Antonine qui la jouxte, accueille désormais une partie du trésor religieux de Loches.

    Tout ici respire aujourd'hui la beauté et la sérénité. Il fait bon y prier, méditer ou tout simplement admirer ce que les artistes des siècles précédents nous ont légué.

    Un moment d'éternité à consommer sans modération.

    dubrisay