• Agnès Sorel, dame de cœur et de Beauté

    • Genre : Histoire,
    • Publié en 2011,
    • 112 pages,
    • 19,50 €,
    • Editions : PBCO Editions,
    • ISBN : 978-2-35042-021-9
    Le 9 février 1450, meurt à Jumièges Agnès Sorel, dame de Beauté, première maîtresse officielle d'un roi de France, Charles VII. Ainsi s'achève l'une des plus belles histoires d'amour du Moyen-Âge. Sa fin est à l'opposé de la vie qu'elle a menée auprès du roi ; une vie faite d'influence très bénéfique au souverain qu'elle aide à tout instant dans sa reconquête du royaume. Sous son impulsion, la France se réveille et retrouve un lustre perdu pendant la guerre de Cent ans.

    Le pays des lys reconstitué, va désormais pouvoir s'engager avec succés dans une nouvelle ère, celle de la Renaissance, qui en fera l'un des modèles du monde. Chateaubriand ne s'y trompait pas en écrivant que de toutes les maîtresses royales, Agnès Sorel avait été la seule utile au roi et à son pays. Elle va pourtant mourir soudainement à l'âge de 27 ans. En 2004, une étude scientifique de ses restes, va enfin apporter la preuve formelle de son assassinat et identifier le moyen utilisé.

    La rencontre entre cette jeune femme inconnue et son royal amant donne naissance à une descendance inouïe : Presque toutes les familles impériales et royales d'Europe, deux familles de présidents de la République et plusieurs dizaines de milliers d'anonymes ont en partage ce précieux héritage qui en fait la plus belle et la plus attachante « grand-mère » de l'Europe.

    dubrisay